Parcourir Adzuna Blog »

Nounou, un métier en plein boom ?

Présent dans le quotidien de bon nombre de familles françaises, le métier de nounou occupe une place indispensable dans notre société. Avec une hausse de 10% du nombre d’assistantes maternelles entre 2008 et 2012*, la fonction de nounou serait-elle en pleine expansion? A qui s’adresse le métier de nounou? Dans quelles conditions s’exerce-t-il ? Qui sont les nounous d’aujourd’hui ?

garde d'enfant

Vers une augmentation du nombre de nounous et une baisse des salaires

D’après une étude de l’INSEE parue en 2013, les métiers de la garde d’enfant sont en progression de 10% entre 2008 et 2012.

Ainsi elles étaient près de 1.6 million à travailler en tant que nounou auprès de particuliers en 2012. (Contrairement à une nounou, une assistante maternelle est agréée par l’Etat et reçoit les enfants à son propre domicile.)

Cette étude révèle également que le salaire moyen des employés de particuliers a augmenté de 10% durant cette même période. Bien que les assistantes maternelles aient enregistrées une hausse de leurs revenues de 13,6%, les nounous elles ont connues une baisse de 7,9% de leurs salaires sur la même période. Ainsi le salaire actuel d’une nounou en France est de 14 029€ et 18 436€ pour une garde d’enfant**.

Cette baisse de salaire pour les gardes d’enfant s’explique notamment par une diminution de la durée annuelle de temps de travail révèle l’étude. (-11,7%).

Un métier au féminin ?

Cette profession  est officiellement ouverte aux hommes depuis 1993*** mais les métiers de la garde d’enfant restent dans leur très grande majorité féminins.  De nombreuses voix se sont élevées pour exprimer la nécessite d’une plus grande parité dans cette profession : Par exemple, un garde d’enfant peut faire office de présence masculine dans une famille monoparentale (Le Parisien, 2002).  Malgré cela, les chiffres n’ont que très peu évolués depuis 10 ans : 90% des salariés étaient des femmes en 2012, et ses chiffres sont encore plus éloquents pour les gardes d’enfants à domicile (97,3%) et les assistantes maternelles (99,5%).

Le mamie-sitting

Depuis quelques temps déjà la tendance est au “mamie-sitting”. En effet, l’étude de l’INSEE révèle que la moyenne d’âge des gardes d’enfants est de 45 ans.

Déjà mère voire grand-mère, les mamies-nounous séduisent de plus en plus de parents désirant confier leurs enfants à une tierce personne. Cette tendance s’explique notamment par trois facteurs principaux. Le premier étant l’expérience de ces nounous du “3eme âge”. Contrairement aux jeunes étudiantes inexpérimentées, celles-ci n’ont nullement besoin d’apprendre à gérer des enfants, gérer des caprices ou encore à changer des couches… Il est donc naturel que celles-ci génèrent plus de confiance chez les parents. Le deuxième facteur rentrant en compte est celui de la praticité. Contrairement aux étudiants, l’emploi du temps des seniors est moins chargé. Pas de vacances scolaires en perspective ni d’examen à réviser. Cela leur permet donc plus facilement de se rendre disponible et de se calquer sur l’emploi du temps des parents.

Le troisième facteur qui explique également ce phénomène est la situation psychologique et économique des retraités. Pouvoir se rendre à nouveau utile est une véritable bouffée d’air pour certains. C’est l’occasion de redonner un sens à sa vie et de briser la monotonie du quotidien. Pour d’autre c’est l’opportunité d’apporter un complément à une retraite parfois trop maigre…

Comment devenir nounou ?

Le métier de nounou ou nourrice ne nécessite aucun diplôme spécifique. Toutefois, obtenir l’agrément du service départemental de la protection maternelle et infantile est obligatoire ainsi que le suivi de 120 heures de formation.

Certains diplômes peuvent cependant être validés afin de se spécialiser dans ce domaine:

CAP petite enfance
DEAF  (Diplôme d’Etat  Familial(e))
DEEJE (Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants)

(l’obtention de ces diplômes permet notamment de rendre facultative la formation de 120 heures).

En plus de grandes responsabilités (avoir à charge de jeunes enfants), le métier d’assistante maternelle à domicile, nécessite parfois de s’occuper d’enfants toute la journée ou jusque tard le soir. L’emploi du temps est également très variable car il dépend de celui des parents (soirées, jours fériés, week-ends…). Être en bonne condition physique et avoir beaucoup de patience est donc nécessaire pour cette profession.

Plus qu’un simple travail, le métier de garde d’enfant à domicile doit être une vocation.

 

source:
*www.insee.fr
**www.adzuna.fr
***
www.liberation.fr