Parcourir Adzuna Blog »

Période d’essai échouée… que faire après ?

Votre période d’essai n’est pas concluante et s’arrête brusquement. Cela est particulièrement fâcheux, surtout si vous avez quitté votre ancien job pour accepter ce nouveau poste. Il est normal d’être perdu, que cette rupture soit de l’initiative de votre employeur ou de la vôtre. Nous allons vous expliquer quoi faire après une période d’essai échouée.

Tenter de comprendre les raisons de cet échec

La rupture d’une période d’essai peut représenter un véritable choc chez la personne qui la subit, surtout si elle n’a rien vu venir. Avant de reprendre des recherches d’emploi, il est nécessaire de faire le deuil et de tenter de comprendre les raisons de cet échec. Il faut donc avoir une discussion franche avec l’employeur pour obtenir une explication. La rupture de votre période d’essai peut être due à vos performances qu’il juge insuffisantes, à un changement d’organisation ou de politique de l’entreprise ou à une incompatibilité d’humeur.

Accepter votre échec et vos erreurs

Tabou en France, l’échec professionnel ne doit pas être considéré comme une faute honteuse, mais plutôt comme une leçon à retenir pour mieux faire la prochaine fois. Certaines personnes vont prendre sur elles l’entière responsabilité de cet échec, d’autres seront dans le déni. Vous devez être capable de trouver le juste milieu et déterminer uniquement ce qui relève de vos actions. En effet, les torts peuvent aussi être partagés entre l’entreprise et le salarié.

Déceler les éléments positifs de cette expérience

Bien que la rupture prématurée d’une période d’essai soit une expérience douloureuse, il faut être en mesure de déceler les éléments positifs de cette mésaventure. Ainsi, cette expérience peut devenir une base de réflexion sur soi-même et un apprentissage (douloureux) du monde de l’entreprise. Quoi qu’il en soit, c’est une leçon qui vous servira à l’avenir durant votre carrière professionnelle.

Savoir expliquer cet échec lors de futurs entretiens

La rupture d’une période d’essai est un échec difficile à expliquer et à justifier face à des recruteurs lors de futurs entretiens d’embauche. Vous devez en parler calmement et honnêtement, et expliquer les raisons de cette mésaventure (restructuration, mésentente, performances insuffisantes…). Le but d’un recruteur qui vous interroge à ce sujet est de déceler si vous êtes encore marqué par cette expérience et si vous en avez retenu les leçons.

Rebondir pour changer de carrière

Suite à ce type d’échec, nombreux sont les candidats qui optent pour un changement de carrière. Certains optent pour la création de leur propre entreprise, d’autres choisissent de changer de métier. En effet, une période d’essai échouée est l’occasion de se remettre en question et de choisir une nouvelle orientation pour sa carrière professionnelle. Il faut transformer cette expérience douloureuse en quelque chose de positif.

Ces attitudes vous permettront de surpasser la mésaventure que représente une période d’essai échouée et de repartir du bon pied avant de rechercher un nouvel emploi.

Article écrit par Pauline Lahary, de Mycvfactory
Mycvfactory propose des modèles de CV pour cadres à télécharger, ainsi que des CV communication sur mesure afin de vous accompagner dans votre recherche d’emploi. Contactez-les pour tout conseil !