Parcourir Adzuna Blog »

Infographie : gagnez vous plus qu’Einstein ? – Les salaires des scientifiques célèbres –

Ces grands noms de l’Histoire ont fait des découvertes qui ont bouleversé le monde ! Mais quel type de salaire peut-on espérer lorsqu’on change le monde ? Cette infographie vous dévoile le salaire converti en euros de 11 scientifiques qui ont bouleversé le cours de l’histoire.

Comme vous pourrez le constater en lisant cette infographie les disparités salariales existent et certains salaires semblent aujourd’hui révoltants ! Notez bien que ces salaires correspondent à différentes étapes de l’ascension professionnelle des différents scientifiques. Par exemple Einstein était déjà célèbre lorsqu’il s’établit à Princeton, tandis que Newton était à presque 20 ans de sa publication sur la loi universelle de la gravitation en 1669. Évidemment il faut également prendre en compte les différences en matière de salaire et de pouvoir d’achat de l’époque par rapport à aujourd’hui.

 

Les salaires des scientifiques célèbres d'autrefois

Albert Einstein – 156 760 €
Connu pour : la loi de la relativité

Déjà célèbre à l’époque, il arriva dans la prestigieuse université de Princeton en 1933. À son arrivée, il suggéra un salaire de 3 840 €. L’université ne voulut pas que les autres professeurs soient payés plus qu’Einstein en conséquence ils lui proposèrent un salaire mensuel de 12 802 €.

Isaac Newton – 13 244 €
Connu pour : la loi universelle de la gravitation

Isaac Newton obtint un salaire mensuel de 128 € en tant que professeur de mathématiques en 1669. Il aurait gagné sa vie en tant que chercheur, l’enseignement n’étant apparemment pas le domaine où il excellait le plus.

Marie Curie – 42 428 €

Connu pour : la découverte du radium et du polonium

La recherche entreprise par Marie sur le radium fût menée bénévolement, mais en 1904, en tant que chef des travaux de physique à l’université de Paris, elle obtint un salaire de 2 400 vieux francs (environ 9 470 €). Pendant deux ans elle fût promue responsable en chef de recherche et toucha 10 000 anciens francs (environ 42 428 €).

Michael Faraday – 24 868 €
Connu pour : le phénomène de l’électromagnétisme

En tant que conseiller scientifique à Trinity House, Faraday reçut un salaire de 255 €. On lui proposa 128 € de plus pour travailler pour le gouvernement. Malgré sa fabuleuse découverte, c’était un homme simple peu soucieux de l’argent : il appartenait à une église prêchant la non-accumulation des richesses de ce monde.

Galilée – 128 209 €
Connu pour : son rôle de pionnier dans la contribution de l’astronomie

Au début du XVII ème siècle Galilée demanda à être affecté à l’université de Padoue. Il fut conclu qu’il toucherait plus de 1000 ducats à vie, mais Galilée changea d’avis, ce qui provoqua la colère de la République de Venise.

Rosalind Franklin – 32 735 €
Connu pour : son rôle de chercheuse pionnière dans la découverte de l’ADN

Dans une lettre concernant le financement annuel du conseil de recherche agricole écrite en 1955 , Franklin se plaignait que son salaire de 1 388 € était « inférieur à la moyenne reçue par les physiciens de mon âge ».

George Washington Carver – 25 996 €
Connu pour : découvertes et inventions agricoles

Le salaire de Carver en 1896 de 1 285 € en plus de ses frais de dépenses en tant que directeur de la station d’expérimentations agricoles à l’Université de Tuskegee mit en colère les autres membres du corps professoral, dont le salaire moyen était inférieur à 514 €. Cependant Carver n’était pas intéressé par l’argent, refusant six offres d’emploi de Thomas Edison et brevetant seulement trois de ses inventions.

Caroline Herschel – 6 551 €
Connu pour : la découverte de plusieurs comètes

Herschel est considérée comme la première femme ayant été rémunérée pour sa contribution à la science. En 1796, le roi George III lui donna un salaire de 64 € pour son rôle en tant qu’assistante de Sir William Herschel, son frére.

Edwin Hubble – 18 707 €
Connu pour : son rôle de pionnier en astronomie extragalactique

Hubble bénéficia d’un salaire de 1 927 € pour travailler à l’observatoire solaire du mont Wilson en Californie après avoir servi lors de la Première Guerre mondiale – ce fut 385 € de plus que ce qui lui avait été promis avant le déclenchement de la guerre.

Alexander Fleming – 131 038 €
Connu pour : la découverte de la pénicilline

En tant que directeur adjoint du département d’inoculation de St. Mary, Fleming gagna 1 541 € en 1924 – quatre ans plus tard, il découvrit la pénicilline. En 1936, le salaire de Fleming en tant que professeur de bactériologie à l’Université de Londres équivalait à 2 055 € aujourd’hui.

Robert Hooke – 3 985 €
Connu pour : la loi de l’élasticité (la loi d’Hooke)

En tant que conservateur des expériences pour le Royal Society, Robert Hooke était initialement non rémunéré. En 1664, il a reçu 38.5 € par an. On lui avait initialement promis 102,7 €, puis 64,2 € – il a complété ce revenu avec d’autres travaux, y compris un poste de professeur au collége de Gresham à Londres.

Vous aussi vous rêvez d’une belle carrière ?