Parcourir Adzuna Blog »

Comment bien se tenir au travail?

Au bureau, vous vous plaignez de douleurs dans le dos ? au cou ? ou encore de fatigue oculaire ? Ces symptômes peuvent impacter votre quotidien dès lors que votre posture n’est pas corrigée. Adzuna vous éclaire sur les causes et les conséquences d’une mauvaise posture et comment y remédier.

Pourquoi a-t-on mal au dos ?

Rester trop longtemps devant un ordinateur est néfaste pour les muscles qui longent votre colonne vertébrale. Une position prolongée peut créer en effet des tensions au niveau des cervicales et du dos. On parle de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Il s’agit d’un ensemble de pathologies liées aux tissus mous en périphérie des articulations: muscles, tendons, nerfs , ligaments, bourses cervicalgies… Le dos et les membres supérieurs sont les parties les plus atteintes du corps. Bien que les causes des TMS sont multiples, l’activité professionnelle et l’apparition de TMS sont étroitement liés. C’est la raison pour laquelle les TMS font parties des tableaux de maladies professionnelles.

Voici quelques chiffres de  l’Institut de la veille sanitaire, à ne pas sous estimer :

Rester trop longtemps devant un ordinateur est néfaste pour les muscles qui longent votre colonne vertébrale. Une position prolongée peut créer en effet des tensions au niveau des cervicales et du dos. On parle de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Il s’agit d’un ensemble de pathologies liées aux tissus mous en périphérie des articulations: muscles, tendons, nerfs , ligaments, bourses cervicalgies… Le dos et les membres supérieurs sont les parties les plus atteintes du corps. Bien que les causes des TMS sont multiples, l’activité professionnelle et l’apparition de TMS sont étroitement liés. C’est la raison pour laquelle les TMS font parties des tableaux de maladies professionnelles.

Voici quelques chiffres de  l’Institut de la veille sanitaire, à ne pas sous estimer :

  • En 2015, les TMS ont engendrés plus de 10 millions de journées de travail perdues (du fait des arrêts de travail)
  • Il s’agirait  de la première cause de maladie professionnelle reconnue en France et en Europe
  • Deuxième causes médicales de mise en invalidité après les affections psychiatriques
Source:  Institut de la Veille Sanitaire

Quels sont les facteurs de risques ?

  • Mauvaise posture au travail
  • Caractère répétitif des gestes et les tâches monotones
  • Force des mouvements
  • Mauvais éclairage, température
  • Les vibrations et les chocs mécaniques
  • Les contraintes psychologiques: le manque de reconnaissance au travail, la pression exercée sur une personne etc..
  • La sensibilité individuelle (sexe, âge, santé)

Quelles sont les conséquences d’une mauvaise posture ?

  • Respiration artificielle
  • Compression des organes, digestion entravée
  • Douleurs lombaires
  • Raideur du cou et contraction des épaules
  • Fatigue oculaires
  • Mauvaise circulation sanguine, engourdissement et douleur
  • Nerfs et tendons sous pressions au niveau des bras et des mains
Source : Blog d’Hermine Delourme, Ostéopathe à Paris.

Les différents stades

Au début, une mauvaise posture au travail entraîne certaines douleurs. Lorsque ces douleurs s’installent et persistent au repos, il est préférable d’aller consulter. En effet, en plus de perturber directement votre travail (fatigue, douleur, faiblesse), ces symptômes peuvent laisser des séquelles importantes.

Alors, quelle position adopter ?

Toutes les mesures énoncées ci-dessous doivent prendre en compte votre taille.

Le siège: qui a dit que rester droit comme un piquet était la meilleure des solutions ? Votre dos doit certes être droit, aligné avec votre tête mais il ne faut pas rester longtemps dans cette position qui pourrait vous provoquer des douleurs.

Alors optez pour un siège réglable. Le dossier doit servir d’appui au niveau de la zone lombaire, en bas du dos.

Régler votre siège de manière à ce que vos jambes fassent un angle à 90 degrés ( réglez la hauteur de votre siège par rapport à la hauteur de vos rotules). Vos pieds devraient êtres à plat ou sur un repose-pied.

Le clavier/souris: vos coudes devraient être à la hauteur de votre clavier et de votre souris. Le clavier, quant à lui, doit être parallèle à l’écran et à l’axe de vos épaules.

La surface de travail: ajuster votre plan de travail en fonction de votre taille. Tout doit être à proximité et vos coudes doivent former un angle à 90 degré.

L’écran d’ordinateur : votre écran doit se situer à hauteur de vos yeux, pour ne pas que votre tête soit fléchie à une distance minimale (l’équivalent d’un bras). Pour ceux qui travaillent sur un ordinateur portable, il est fortement conseillé de le surélever de manière à ce que l’écran soit en face de vous et d’utiliser un clavier à part.

L’éclairage: Respectez une distance d’environ 50-70 cm de l’écran. Votre regard doit légèrement se porter vers le bas. Pensez à faire des pauses régulières pour soulager vos yeux.

Astuces: la surexposition aux écrans peut entraîner des douleurs oculaires, de la fatigue ou encore des difficultés de concentration. En effet, la lumière bleu dégagée par les écrans des tablettes, pc, smartphones nous rend vulnérables. C’est pourquoi, les opticiens proposent des traitements anti-lumière bleu sur vos lunettes existantes ou encore des lunettes sans correction mais avec des verres traités à cet effet.

Quelques exercices faciles

Une bonne posture en devient une mauvaise dès lors qu’elle est prolongée. Il est vivement conseillé de changer régulièrement de postures et de pratiquer quelques exercices.