Parcourir Adzuna Blog »

Gagnante du concours de l’Etudiant de l’Année 2018 Adzuna

Des milliers d’étudiants du monde entier ont participé, mais une seule d’entre eux a finalement été couronnée diplômée de l’année 2018 et elle a remporté une sélection de prix dont 4 000 €.

Bien que le niveau de participation cette année ait été plus élevé que jamais, une étudiante a néanmoins réussi à se démarquer, bénéficiant du soutien unanime de notre jury. Et la gagnante est

Bibata Amadou Sala Assane

Une étudiante en ingénierie
– 
Études en traitement de l’eau et de l’environnement –

Comment a-t-elle séduit notre jury ?

Originaire du Niger, Bibata est en double diplôme à Polytech Annecy-Chambéry et à l’institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement 2iE au Burkina Faso. Elle est en voie d’obtenir un diplôme d’Ingénieur en Eau et Assainissement ainsi qu’un diplôme d’Ingénieur en Environnement-Bâtiment-Energie. Et ce n’est pas tout ! Elle suit également le parcours entrepreneur de l’université Savoie Mont Blanc, celui qui lui donne le statut d’étudiant-entrepreneur et permet de travailler progressivement sur la mise en place de son rêve professionnel.

En 2018, elle déjà a participé au programme « Jeunes Ambassadeurs » au cours duquel elle a remporté le troisième prix des « Trophées Jeunes Ambassadeurs ». Elle a présenté un projet pilote qui consiste à utiliser un anti-moustique qui présente la particularité d’agir uniquement sur les larves de moustiques. Le but était de lutter contre le paludisme, l’une des causes de mortalité au sein de la population active de son pays.

Quel est ton métier de rêve ?
Mon rêve est de devenir une ingénieure d’études en traitement de l’eau et environnement. L’eau est source de vie. Garantir l’accès à une eau potable à tous est un premier gage d’une meilleure santé au sein d’une population. Or ceci n’est pas toujours le cas dans mon pays, le Niger, où certaines populations n’arrivent pas à avoir accès à cette précieuse ressource. Ce dont je m’en suis rendu compte au fil des années. Ceci m’a poussé à entreprendre des études en ingénierie dans le domaine de l’eau en vue d’apporter mon aide dans la recherche de solutions durables pour permettre l’accès à l’eau des zones reculées du pays.

Quel effet cela te fait-il d’avoir gagné le prix de l’étudiant de l’année ?
Je ne m’attendais pas à gagner ce prix. Nombreux sont ceux qui ont participé à ce concours et ils n’en demeurent pas moins méritant. Gagner ce prix ne fait pas de moi un être supérieur mais juste une récompense envers une étudiante qui se bat chaque matin pour atteindre ses objectifs et accomplir ses rêves.

Comment vas-tu utiliser les 4 000 € de récompense ?
Pour l’instant, j’utiliserais une part de cette récompense pour financer la dernière année de mon cursus universitaire. L’autre partie mérite mûre réflexion afin de l’utiliser à bon escient.

Quelle est la plus grande chose que tu as accompli jusqu’à aujourd’hui pour obtenir l’emploi de tes rêves ?
Ma mère me dit toujours : « Travaille dur, ne baisse pas les bras, fournie toujours plus d’efforts pour atteindre tes objectifs et alors la réussite sera au rendez-vous. »
Suivre ce conseil m’a permis de progresser tout au long de mon parcours. Et lorsque j’ai voulue connaitre tous les procédés qui permettent de fournir une eau de qualité au consommateur, ce conseil m’a aidé à relever les différents défis auxquels j’ai dû faire face.

Qu’espères-tu apprendre pendant ton stage ?
Comprendre le fonctionnement des techniques de traitement, d’acheminement et de suivi de la qualité de l’eau de sa source jusqu’au robinet du consommateur.

Félicitation à Bibata, mais aussi et bien-sûr aux plus de 3 000 candidats qui ont participé à ce concours.